Attention, contenu potentiellement expiré! Le contenu de ce site Web date de 2010 et est basé sur une réalité probablement différente pour les personnes interviewées.

Daniel Glazman utilise ça.

Utilise.ca est un regroupement de mini-entrevues avec des geeks francophones qui nous partagent les outils qu’ils utilisent au quotidien pour accomplir leur travail.


Daniel Glazman

Daniel Glazman

Co-Chairman du CSS Working Group

Qui êtes-vous et que faites-vous dans la vie?

Je m’appelle Daniel Glazman et j’ai 43 ans, je suis français, j’habite à Saint-Germain en Laye (78). Je suis à la fois un babasseur pur et dur, tombé dedans dès l’enfance, et un chef d’entreprise (la mienne, Disruptive Innovations). Il parait que je suis un emmerdeur, ce que je ne conteste pas, mais ceux qui me connaissent savent que je suis un emmerdeur fiable qui n’est emmerdeur que parce qu’il croit en ce qu’il fait.

J’ai commencé très tôt à programmer sur IBM 1130 (à cartes perforées !), Logabax, PET, CBM, Apple, Atari, j’en passe et des meilleures. Et j’ai donc rapidement compris que ma vocation était l’informatique. Après des études supérieures durant lesquelles je n’ai pas appris grand’chose mais qui m’ont offert un « passeport » sympa, j’ai eu l’immense chance de travailler sur Grif, un des principaux éditeurs SGML de l’époque, puis de rentrer à la R&D d’Electricité de France... Le passage au Web était tout trouvé mais personne encore ou presque ne connaissait le Web. Je me suis rapidement retrouvé à représenter mon employeur au sein du HTML Working Group et du CSS Working Group du W3C. C’est comme cela que j’ai pu directement contribuer aux standards HTML 4 et CSS 2.

Au cours de toutes mes tribulations professionnelles, je suis toujours resté impliqué dans le CSS WG, et le W3C a fini par me désigner Co-Chairman du CSS WG avec Peter Linss de chez Hewlett-Packard en avril 2008. Nous préparons CSS 3, finissons CSS 2.1, et on s’éclate comme des fous en pensant au futur du Web.

Côté boulot, j’ai eu une autre chance folle, celle d’être embauché par Netscape en 2000 dans leur équipe technique pour implémenter les CSS dans l’éditeur de Mozilla et intégrer de nouvelles fonctionnalités (sélecteurs CSS 3 par exemple) dans le CSS Style Engine. J’ai adoré, évidemment. Alors quand Netscape a pris un gros coup de couteau dans le dos par son propriétaire AOL-TimeWarner en août 2003, je ne me suis pas vu du tout reprendre une petite vie franco-française dans une boîte du même type. Connaissant la valeur du code de l’éditeur dans Mozilla, j’ai alors lancé ma propre boîte pour faire vivre ce code et en faire un produit, Nvu.

Sept ans et pas mal de clients plus tard, c’est miraculeux mais mon entreprise est toujours là. Nous avons écrit beaucoup de codes très compliqués et en général basés sur Mozilla et/ou les Standards du Web pour des entreprises en Europe et aux USA. Je travaille désormais sur BlueGriffon, un éditeur Web de nouvelle génération, et ce sera plein de HTML 5, CSS 3, jQuery, etc… Un truc très prometteur je l’espère.

Au fait, je tiens depuis longtemps un blog que je qualifie de « mon journal intime pas intime ». J’y écris tout ce qui me passe par la tête, c’est un peu mon défouloir.

Qu’utilisez-vous comme matériel?

Ma machine de travail quotidien est un Macbook Pro unibody. J’utilisais avant un laptop Sony Vaio mais je l’ai brûlé dans une grande cérémonie expiatoire après sa 23ème panne, celle qui était déjà présente dans la bécane que m’a refilée Sony France lors d’un échange standard suite à un écran mort, les sagouins… J’ai autour au bureau deux machines Dell « desktop » sous Windows XP, Windows 7 et Kubuntu. Je virtualise aussi Windows et Linux sur mon Mac. Comme je compile sur ces machines en permanence, j’ai besoin de processeurs relativement costauds et de pas mal de mémoire. Les écrans 24″ de Dell prennent de la place mais me permettent de travailler confortablement. j’ai un iPhone de première génération qui me suffit largement pour l’instant et je ne l’utilise même qu’en Wifi pour les données. Quant aux disques durs SATA et clefs USB, je ne les compte plus. Un jour, je passerai probablement au Mac Pro :-) Quant à l’iPad, je n’en vois absolument pas l’intérêt pour moi pour l’instant.

Qu’utilisez-vous comme logiciels?

Et bien donc Mac OS X (Snow Leopard), Windows XP, Windows 7, Kubuntu, Eclipse, Firefox, Thunderbird (encore que le bloat ambiant et certains choix que je trouve franchement lamentables vont finir par me faire passer à Postbox si ça continue…), Gimp, Emacs, Picasa. Google Maps très très souvent. mIRC pour aller sur irc.mozilla.org tous les jours. Ah et puis évidemment X-Lite comme client SIP utilisable avec mon compte Free. J’en profite d’ailleurs pour pester contre Free qui n’accepte plus que je passe des appels SIP vers l’étranger depuis mon laptop alors que je peux le faire gratuitement depuis le téléphone relié à la Freebox, ce qui me gêne franchement dans mon activité avec le W3C…

L’unique outil dont vous ne pourriez absolument vous passer, et pourquoi?

Prenons une seconde la question à l’envers : je pourrais d’abord parfaitement me passer de mon téléphone mobile, ce fil à la patte auquel j’ai résisté tant d’années ! Après éliminations successives, je crois que les trois outils dont je ne peux presque pas me passer sont : le mail, mon navigateur Web et ma boîte de tournevis. Mais même ça, je ne suis pas sûr… Durant mes vacances par exemple, je suis totalement déconnecté, ni mail, ni Web, et le moins possible de téléphone. Et je suis toujours vivant même si le spectacle des inbox qui m’attendent à mon retour est rarement un plaisir (genre 3000 messages pour trois semaines d’absence) !

Donc disons ma boîte de tournevis :-)